Aller au contenu principal

Circulations des personnes, des objets matériels et culturels

La problématique commune de l’axe 4 est celle des circulations et des transferts. Afin de décliner une perspective aussi vaste, en fonction de problématiques et de terrains distincts, une vingtaine de chercheuses et chercheurs intéressés se sont regroupés afin de produire une réflexion épistémologique conjointe.

Il s’agit tout d’abord d’analyser l’articulation entre les circulations – tant humaines que financières – et la production d’identités diasporiques associées à des transformations urbaines. En contre-point, on s’intéresse à des circulations d’objets plus proprement immatériels : normes politiques, culturelles, urbaines ou juridiques. Le précepte énoncé par Michel Espagne en 2013 prend ici tout son sens : « Transférer ce n’est pas transporter, mais plutôt métamorphoser ». Enfin, une troisième thématique rassemble les chercheuses et chercheurs désireux d’analyser le « voyage » comme un utile pas de côté, apte à saisir les articulations entre le local et le global.

Participant·es à l'axe 4

Isabelle Avila, Audrey Bertrand, Maud Chirio, Armelle Choplin, Florent Chossière, Jean-Marc Fevret, Antoine Franzini, Gabrielle Frija, Pascale Girard, Vincent Lemire, Georges Lomné (coord.), Corine Maitte, Giuliano Milani, Sophie Moreau, Frédéric Moret, Mari Oiry-Varacca, Nicoletta Rolla, Pierre Savy, Matthieu Scherman, Jens Schneider, Loïc Vadelorge, Anne-Emmanuelle Veïsse, Serge Weber (coord.)